COLLECTIONS
Quoi de neuf ?
Le management d’entreprise dans les pays du tiers-monde

Saad Dahlab
Fondateur des éditions Dahlab

SAAD DAHLAB (18.04.1918/16.12.2000), il milite dés son jeune âge à l'Etoile Nord Africaine pour l'indépendance de l'Algérie.

Il fait ces études secondaires à Blida au lycée Ibn Rochd, ( ex collège colonial) qui a vu défiler des hommes tels que Mohammed Lamine Debaghine, Abane Ramdane, Benyoucef Ben Khedda, M'hamed Yazid, Ali Boumendjel, Amara Rachid.

Arrêté lors des manifestations populaires de Ksar Chellala du 18 avril 1945, il est transféré au camp de concentration de Bossuet (Oran) puis à la prison de Barberousse (Alger).

Il appartient au comité central du PPA/MTLD (1953/54) et rejoint le FLN dés le déclenchement du 1er Novembre 1954. Arrêté le 22 décembre 1954, il reprend ces activités 8 mois après, date de sa libération de prison.

Il est désigné en aout 1956 par le congrès de la Soummam, membre du CNRA et du premier CCE. Directeur de cabinet du ministère de l'information du 1er GPRA, Secrétaire General du Ministère des affaires étrangères du 2eme GPRA. Il exerce la fonction de Ministre des affaires étrangères du 3eme GPRA.

Il participe aux longues et difficiles négociations entre le GPRA et le Gouvernement Français du Général DE Gaulle qui se terminent par les accords d'Evian signés le 18 Mars 1962. La France reconnait officiellement la souveraineté totale de l'Algérie et son intégrité territoriale, Sahara compris.

Durant la période entre le cessez-le-feu (19 Mars 1962) et le Référendum du 1er Juillet 1962, il est le représentant du GPRA, et l'interlocuteur du Gouvernement Français.